Soulager les allergies saisonnières avec des solutions naturelles

La fameuse rhinite saisonnière, aussi appelée rhume des foins, incommode des millions de Canadiens chaque année. Nez qui coule, yeux larmoyants, éternuements, voilà quelques-uns des symptômes qui tendent à s’aggraver avec les changements climatiques. Heureusement, il existe des moyens naturels, sans effets secondaires, tels que l’Homéopathie, pour réduire l’intensité des symptômes.

Le pollen, le grand responsable

Au Québec, 1 personne sur 5 souffre d’allergies saisonnières déclenchées principalement par le pollen de l’herbe à poux qui fait des siennes de juillet à octobre. Mais dès le début du printemps, la saison de la rhinite saisonnière s’installe avec le pollen libéré dans l’air par certains arbres, puis par d’autres plantes allergènes tout au long de l’été.

Voici les périodes phares :

• de mars à juin : pollen des arbres et des arbustes.
• de mai à octobre : pollen des graminées comme le gazon, le foin, le pâturin et le brome.
• de juillet à octobre : pollen de l’herbe à poux.

Les changements climatiques allongent la période pendant laquelle les plantes et les arbres produisent du pollen. Pourquoi? Parce que les températures plus chaudes et les concentrations accrues de CO2 stimulent la croissance et la production de pollen chez les plantes allergènes.

Les conséquences des allergies sur la santé

En plus de causer de la congestion nasale ou de l’écoulement nasal clair et abondant, la rhinite allergique peut provoquer différents symptômes causés par l’inhalation de pollen, tels que :

• éternuements
• picotements ou démangeaisons du nez, de la gorge et des oreilles
• démangeaisons des yeux ;
• écoulement des yeux ;
• rougeur et gonflement des paupières ;
• larmoiement
• Etc.

Bref, la qualité de vie de la personne allergique est grandement diminuée pendant plusieurs mois ce qui à long terme peut provoquer de la fatigue, de l’irritabilité, des problèmes de concentration et des troubles du sommeil.

Mieux vaut prévenir que guérir

Heureusement, il est possible d’agir avant l’arrivée du printemps en stimulant ses défenses immunitaires. Sous forme de petites granules homéopathiques, Pollen Plus peut être pris 6 semaines avant le début du printemps réduire la durée et l’intensité des allergies le temps venu.

Se soulager naturellement

Dès que les premiers symptômes d’allergies saisonnières se manifestent, voici quelques solutions homéopathiques et naturelles efficaces, sans somnolence et sans effets secondaires.

Pour les enfants 0-9 ans

Le soluté oral Allergies Totales est tout indiqué pour soulager les symptômes des tout-petits. Cette solution à saveur de bananes ne contient pas de colorant, de sucre ajouté, de pseudoéphédrine et d’acétaminophène et elle est produite localement à Montréal, Québec.

Pour les adultes

Les comprimés Allergies Plus de la gamme Code Rouge sont composés d’ingrédients homéopathiques qui soulagent les principaux symptômes allergies saisonnières comme les éternuements, les irritations et la congestion nasale.

Et enfin, les complexes Granules Allergies ou Rhume des foins sont deux remèdes homéopathiques qui aident à soulager les symptômes des allergies facilement et naturellement. Il suffit de prendre 3 granules, 3 fois par jour jusqu’à la disparition des symptômes.

En plus de prendre un médicament ou d’adopter certains remèdes naturels, il est conseillé de se tourner vers des aliments qui aideraient à réduire l’intensité des symptômes d’allergies comme les poissons gras, tels que saumon, la pomme et le raisin noir!