Insolation! Par Véronik Tanguay, ND, Hta

Plusieurs facteurs influencent la sensibilité de notre peau au soleil. Si le type de pigmentation, l’hydratation de la peau et le temps d’exposition sont des facteurs connus, l’intoxication de notre corps et la qualité de notre alimentation sont des facteurs qui gagnent à être connus ! Par Véronik Tanguay, ND, Hta, Aromathérapeute. www.jardindevie.com

Le soleil qui frappe la peau favorise la transpiration et l’évaporation corporelle. C’est ce qui explique pourquoi la première consigne à suivre est de s’hydrater adéquatement avec des liquides de qualité. Cependant, il faut savoir que la chaleur ainsi émise provoque une fermentation des toxines sous-cutanées

Brûler de l’intérieur

Si notre peau respire mal, ou si elle possède une circulation médiocre, les gaz résultant de cette fermentation restent emprisonnés sous la surface de la peau et l’assèchent. Cette attaque des protéines et des acides nucléiques sous-cutanés entraîne la formation des radicaux libres qui sont responsables des brûlures, puis de la détérioration de la peau

Pour être en santé, la peau requiert un brossage à sec avec une brosse ou un gant exfoliant sur une base quotidienne. Ce brossage permet d’éliminer les peaux mortes, de stimuler les circulations sanguine et lymphatique sous-cutanées et d’obtenir une respiration plus efficace

Bons aliments, bonne protection !

Une alimentation riche en antioxydants peut également nous aider à combattre la production de radicaux libres provoqués par l’exposition au soleil. Nous devons nous assurer de consommer une quantité suffisante et variée des nutriments essentiels à la protection cutanée, c’est à dire…

Le sélénium, qui prévient les dommages causés par les rayons UVA : céréales complètes, ail, oignon

La béta-carotène : fruits et légumes jaunes orangé tels que le poivron rouge, patate douce, cantaloup, papaye, etc

Les proanthocyanidines : fruits bleus violet tels que les cerises, mûres, bleuets, etc

Le lycopène : fruits et légumes rouges orangé tels que les abricots, tomates, etc

La lutéine : légumes verts feuillus tels que la roquette, cresson, chou kale, etc

Les flavonoïdes : pommes, pamplemousses, oignons, etc

Les polyphénols thé vert; bénéfique pour freiner les dommages causés à l’ADN des cellules exposées au soleil

Le cuivre : les graines, les noix, l’amarante, le quinoa, le riz brun, les algues et les légumineuses; aide la peau à se protéger contre les rayons ultraviolets par la fabrication de mélanine, le pigment cutané

Et plus!

Prévoyez une adaptation graduelle au soleil. Couvrez les enfants de chandails en coton léger et éviter les longues heures en plein soleil. Cette exposition graduelle permet à la protection naturelle de notre peau, la mélanine, d’augmenter à son rythme

Une crème solaire contenant l’oxyde de zinc comme protecteur solaire minéral s’avère sécuritaire et efficace. Vous en trouverez en magasin d’aliments naturels. Privilégiez les écrans solaires au zinc possédant un FPS de 20 et faites des applications plus fréquentes. Les crèmes solaires ayant un FPS de 40 à l’oxyde de zinc s’étendent plus difficilement et laissent la peau un peu blanchâtre

La vigilance s’impose !

L’énergie solaire, prise avec modération, nous apporte beaucoup plus de bénéfices que de désavantages. Dans notre alimentation, comme dans notre mode de vie en général, rechercher l’équilibre c’est la clé d’une santé rayonnante!

Insolation; l’aromathérapie, reine de la guérison!

Avec ses essences cicatrisantes, antalgiques et anesthésiantes, l’aromathérapie offre de multiples solutions pour accélérer la guérison d’un coup de soleil et soulager les inconforts qui y sont reliés!

Vous avez pris vos précautions mais ressentez tout de même l’effet du soleil sur votre peau en fin de journée? N’hésitez pas à hydrater les régions affectées avec du karité, un beurre de plus en plus populaire extrait du noyau d’un fruit qui pousse à l’état sauvage en Afrique

L’huile aux fleurs de millepertuis s’avère également un excellent cicatrisant pour une peau rougie et inflammée. Cette huile d’une riche couleur rouge est le résultat des bourgeons de fleurs de millepertuis macérés dans une huile d’olive ou de tournesol. Elle soulage aussi d’autres problèmes de peau tels que l’eczéma ou les crises d’urticaires et s’avère excellente pour réduire les douleurs musculaires, articulaires et ligamentaires

Bien sûr, n’oublions pas le réputé gel d’aloès qui procure un soulagement rapide. Ce grand guérisseur, anti-inflammatoire et stimulant cellulaire apportera une fraîcheur instantanée

Certaines essences aromatiques ayant des propriétés cicatrisantes cutanée et antalgique pourront être ajoutées à l’un de ces trois produits de base proposés afin d’accélérer la guérison. Bien évidemment, la réputation de la lavande n’est plus à refaire pour ce type de problématique. La lavande est depuis longtemps utilisée pour guérir les brûlures et les coups de soleil; le mot « aromathérapie » ayant été inventé par René-Maurice Gattefossé dans les années 1930 suite à la guérison impressionnante d’une brûlure devenue gangréneuse grâce à l’utilisation de la lavande. Outre cette dernière, d’autres essences aromatiques ont une excellente réputation sur la guérison et le soulagement rapide d’un coup de soleil

– La menthe poivrée ou la menthe des champs procurent une sensation de fraîcheur instantanée

– Le thuya occidental permet une cicatrisation rapide des tissus cutanés tout en réduisant considérablement les risques d’infection

– L’hélichryse italienne est une essence d’urgence utile pour tout type de traumatisme; qu’il soit cutané, musculaire ou autre. En application sur le coup de soleil, elle calme la douleur et favorise la cicatrisation tout en réduisant les autres symptômes physiques et émotionnels reliés à l’insolation

– Le géranium rosat, le palmarosa et le bois de hô possèdent tous des molécules aromatiques anti-infectieuse et cicatrisante cutanée

Ces essences aromatiques pourront être intégrée à environ 5% dans votre base choisie (beurre de karité à faire fondre au préalable, huile aux fleurs de millepertuis ou gel d’aloès). Vous pourrez donc ajouter 5 ml d’une ou plusieurs des essences choisies à 95 ml de la base de votre choix

Appliquez généreusement aux deux heures pour les premières journées; jusqu’à ce que la douleur soit suffisamment réduite pour espacer les applications. Prenez ce temps pour vous reposer, vous hydrater et profiter de l’ombre!