Homéopathie : comment ça fonctionne et que veut dire le CH ?

L’homéopathie repose sur deux principes : la théorie de la similitude et la loi des infinitésimales. C’est au cours de ses recherches au 18e siècle que le médecin allemand Samuel Hahnemann réalise que toute substance capable de provoquer un symptôme ou un trouble chez un sujet sain peut, à très faibles doses, faire disparaître ces mêmes symptômes chez une personne malade. Pleins feux sur les bases de l’homéopathie, telle qu’on la connaît aujourd’hui!

Ce qui peut soigner, peut rendre malade…

En homme de science, le Dr Hahnemann a testé la théorie de la similitude sur nul autre que lui-même.

Alors qu’il était en parfaite santé, il a décidé d’ingurgiter de la poudre d’écorce de quinquina, réputé pour soigner la fièvre. Résultat? Il a développé tous les symptômes de la fièvre, de même que tous les sujets qui ont accepté de tenter l’expérience.

C’est alors qu’il a eu l’idée de développer un remède à partir du principe actif — ce qu’il appelle la teinture mère — en diluant le mélange, et surtout, en secouant énergiquement la solution entre chaque dilution d’où le principe de la dynamisation toujours employée de nos jours dans la fabrication de remèdes homéopathiques.

La loi des infinitésimales

L’homéopathie implique un processus de dilutions en série (nombre de CH) et d’agitations pour augmenter la puissance du produit malgré une très faible concentration en produit actif d’origine minérale, animale ou végétale.

Un produit contenant 1CH implique que le produit a été dilué une fois — 1 goutte de teinture mère ou de produit actif pour 99 gouttes d’un mélange d’eau et d’alcool.

Cette dilution, mélangée à nouveau à raison de 1 pour 99, deviendra une dilution 2CH, et ainsi de suite jusqu’à 30CH.

Crédit : Infographie Le Figaro et illustration du Dr Samuel Hahnemann, Wikipédia

Comment choisir entre dilution basse et dilution haute?

Les dilutions basses de 4CH ou 5CH vont agir sur les symptômes locaux ou lésionnels comme les rougeurs, les brûlures d’estomac, etc.

Les dilutions moyennes de 7CH, 9CH ou 12CH vont agir sur les symptômes généraux ou fonctionnels comme la fièvre, les maux de tête, la fatigue, les crampes, les spasmes, etc.

Les dilutions hautes de 15CH ou 30CH vont agir sur les maladies chroniques, les symptômes psychiques ou comportementaux comme le stress, les allergies, etc.

Que signifie le CH?

CH est l’abréviation de Centésimale Hahnemannienne. Il indique que le médicament a été préparé selon le procédé de fabrication des dilutions inventé par le docteur Christian Samuel Hahnemann. Le nombre qui précède les lettres CH indique le nombre de dilutions subies par la souche.

Granules ou globules ou autre forme?

Les formats homéopathiques les plus populaires sont les granules ou les globules, mais les préparations homéopathiques existent sous d’autres formes, telles que les gouttes, les ampoules buvables, les gels, les crèmes, etc.

Découvrez les produits homéopathiques sur notre boutique en ligne.

Les granules sont de petites billes de lactose imprégnées du médicament. Elles sont vendues en tube d’environ soixante-quinze pour les dilutions basses et moyennes de 4CH, 5CH, 7CH ou 9CH.

Les globules sont aussi de petites sphères, mais minuscules, présentées dans un tube que l’on prend en une seule dose.

Dans les deux cas, on laisse les granules ou les globules fondre sous la langue pour que le principe actif passe par la voie sanguine et se répande dans le reste du corps. En les croquant ou en les avalant, les granules passent par le système digestif et prennent donc plus de temps à agir.

La prise d’un médicament homéopathique se fait au moins un quart d’heure avant les repas ou une heure et demie après.

L’homéopathie, sécuritaire pour tous?

L’homéopathie convient aux adultes, aux enfants, aux personnes âgées et même nourrissons à qui on peut administrer le médicament à l’aide d’un biberon de 50 ml d’eau (et non de lait) ou selon la prescription du pharmacien ou de l’homéopathe.

L’homéopathie peut être utilisée pour le traitement de la toux, du rhume, de la grippe, des poussées dentaires, des douleurs musculaires, des allergies, ainsi que pour les pathologies chroniques comme l’asthme, l’anxiété, la fatigue, la dépression et l’arthrite notamment.

Dans tous les cas, il faut respecter la recommandation du médecin et les conseils de votre pharmacien. Toujours lire l’étiquette et suivre le mode d’emploi.

Découvrir tous les produits homéopathiques de la marque Boiron en vente sur notre boutique en ligne.